La collation en garderie, un moment pour apprendre

Nutriments et vitamines ne sont que quelques-uns des bienfaits d’une collation en service de garde. C’est aussi l’occasion idéale pour créer de saines habitudes de vie chez les enfants et les aider à développer une relation positive avec la nourriture. Voici sept astuces qui vous aideront à mettre la table pour l’apprentissage et la socialisation durant la collation.

1. Mangeons avec les doigts
Manger avec les doigts permet à l’enfant de développer sa coordination et de découvrir de façon plus amusante les nouveaux aliments! Choisissez donc de petites collations adaptées aux petites mains : cubes de fromages, crudités tranchées, petits fruits, etc.

2. Ayez des débarbouillettes à portée de main
Il peut être tentant de bouder l’idée précédente de manger avec les mains fréquemment quand on pense aux dégâts en perspective. Pas de panique! Non seulement laisser des débarbouillettes, des éponges et des essuie-tout sur la table est utile, c’est aussi une excellente façon d’aider les enfants à développer les règles d’hygiène.

3. Choisissez du mobilier pour enfants
Même si l’on doit avouer qu’un enfant dans une chaise trop grande est drôlement mignon, du mobilier adapté aux tailles des tout petits est de mise! Lest enfants y sont plus confortables et les possibilités qu’ils se blessent sont minimisées. L’ensemble adapté permet aussi de créer un espace de rassemblement qui est propre aux enfants.
Vous aimeriez combiner une chaise qui convient aux adultes avec un mobilier pour les enfants? Le meilleur des deux mondes existe.

4. Participez vous-même au moment de la collation
Les repas sont un moment de socialisation en or pour les enfants comme les adultes. Le fait que vous soyez assis avec eux et que vous partagiez le même goûter favorise un sentiment d’appartenance avec le groupe, renforce le lien de confiance et permet aux enfants munis de papilles plus difficiles de développer leurs goûts en vous imitant. Pour une expérience optimale, placez-vous le plus possible au centre de l’action. Privilégiez une table qui vous permet d’interagir avec tous les enfants. Une table en forme de haricot, par exemple, permet de maximiser l’espace de collation tout comme les possibilités de socialisation.

5. Optimisez l’espace pour la socialisation de l’enfant
Les enfants devraient être assis autour d’une table qui leur permet de se voir et d’interagir les uns avec les autres. Encouragez les discussions et permettez aux enfants d’apprendre de nouveaux mots tout en pratiquant leur maîtrise du langage. Pour les plus jeunes, une table polyvalente permet de jouer le rôle de chaise haute pour plusieurs enfants et de les regrouper en un seul espace de socialisation.

6. Faites-les participer aux tâches qui entourent la collation
Prenez l’habitude d’intégrer les enfants dans le processus de préparation de la collation et encouragez-les à proposer leur aide pour préparer la table. En fonction de l’âge de l’enfant, confiez-lui un rôle qu’il peut accomplir, comme tartiner le pain ou remplir les verres de ses amis. Participer à la préparation des repas est aussi une excellente façon pour l’enfant de développer sa confiance en soi.

7. Créez une expérience autour de la collation
La collation en elle-même n’a pas à être le seul moment fort de la pause repas. Créez une expérience autour du gouter qui commence bien avant que les aliments entrent en jeu. Vous pourriez par exemple lire un livre qui fait mention d’un aliment nouveau pour le groupe et servir ensuite quelque chose de similaire au moment de la collation.

Ça vous a donné faim? Dites-nous en commentaire comment vous arrivez à faire de votre moment collation avec les enfants une occasion d’apprentissage!